Séance 8 du 5 juin 2015

Les troubles musculo-squelettiques
Révélateurs des transformations contemporaines du travail

Télécharger le programme de la 8e séance du séminaire expertise santé travail

Même s’ils ne constituent pas un phénomène récent, les troubles musculo-squelettiques ont considérablement et régulièrement augmenté au cours des dernières années dans les populations de travailleurs, au point de faire apparaître cette évolution comme un baromètre de l’intensification du travail et de la dégradation des conditions de travail dans différents secteurs économiques. Ce fait sanitaire est devenu un problème public important à partir des années 1990, quand a commencé à être observée l’augmentation du nombre de TMS indemnisés par la branche AT-MP de l’assurance maladie. Depuis cette période, de nombreuses initiatives ont émergé pour quantifier le problème et lui chercher des solutions.

Ce séminaire se propose d’analyser le processus d’émergence du problème des TMS au cours des dernières années et les distances qui ont pu s’établir entre les quantifications scientifiques et « expertes », le degré d’urgence avec lequel ce problème est pris en charge par les pouvoirs publics et les solutions qui lui sont (ou non) apportées sur le terrain des entreprises, en France mais aussi à l’étranger.

Ce séminaire se donne pour objectif de comprendre ces tensions. Il le fera en réinscrivant tout d’abord cette problématique dans un temps long, en soulignant que cette difficulté à inscrire les TMS comme un problème prioritaire de santé au travail est une réalité ancienne et durable. Nous nous arrêterons ensuite sur les difficultés qui peuvent exister, dans certains contextes, à faire prendre en compte les risques liés aux TMS dans les logiques de prévention, et quels rôles peuvent jouer les connaissances scientifiques, y compris celles produites en lien avec l’action syndicale. Nous analyserons enfin de quelle manière se sont progressivement construits et stabilisés des dispositifs de veille sanitaire autour de ces enjeux, et quelles conséquences ces connaissances ont eu sur l’orientation de l’action publique. Le travail de Natacha Fouquet sur la surveillance épidémiologique des TMS en pays de Loire et celui d’Annette Leclerc et de ses collègues sont exposés.

Programme de la journée

TMS, repères et questions autour de la notion de reconnaissance

Nicolas Hatzfeld, historien, professeur à l’Université d’Evry-Val-d’Essonne.

10 ans de lutte contre les TMS dans le tramway de Clermont-Ferrand : entre expertise, conflit et négociation

Bruno Bernard et Claude Desmarie, syndicalistes de T2C (Transport en commun de l’agglomération clermontoise) et Robin Foot, sociologue au CNRS, LATTS

Apport de la surveillance épidémiologique des TMS pour la prévention – L’exemple du réseau des Pays de la Loire

Natacha Fouquet, épidémiologiste au Département santé travail (Invs), LEEST (Faculté de médecine d’Angers)

Télécharger la présentation

TMS et épidémiologie

Annette Leclerc, épidémiologiste à l’Inserm

Télécharger la présentation